Historique

C’est en 1927 qu’est née la toute première société de Trompes de Chasse à Cadillac.

Depuis, cette tradition n’a cessé de se perpétuer et, encore aujourd’hui, ces hommes et femmes nous font apprécier cet instrument prestigieux qu’est la Trompe de Chasse.

Veneur : la plus ancienne photo !

 

Par vocation et à son origine,  la Trompe de Chasse est un moyen de communication à distance, utilisée par les veneurs pour communiquer entre eux et pour appuyer ou  rappeler les chiens à la chasse.

Depuis son origine, la Trompe est également un instrument apprécié dans les églises et adapté à de nombreux chants et concerts liturgiques.

Elle se rattache à la famille des cuivres naturels et se caractérise par la conicité quasi-continue de son tube de 4,545 m de long et par la forme de son embouchure à bassin.

A la Chasse, la Trompe actuelle, en tonalité de Ré, succède à celle en Do de Louis XIV au timbre criard.

La chaleur de ce timbre, la richesse de ses harmoniques en font un instrument aux sonorités à la fois douces et puissantes, chargées en émotions.

En 1723, pour les chasses du roi, le Marquis de Dampierre codifie les premières fanfares de circonstances et d’animaux que les sonneurs interprètent encore aujourd’hui.

Depuis lors, de nombreuses Fanfares dédiées à de hauts lieux de Chasse, d’hospitalité ou de liturgie, à des Equipages ou à diverses personnalités ont été écrites, il s’en écrit encore chaque année :  on en compte ainsi plusieurs centaines aujourd’hui .

Différence Trompe / Cor de chasse :

La question est souvent posée . Ce sont deux instruments qui, effectivement, se ressemblent .

Ils ne peuvent cependant sonner ensemble :

Le Cor de Chasse est accordé en « Mi bémol » et est utilisé dans les harmonies militaires. Le Cor est doté d’une pompe sur la cheminée, la Trompe en est dépourvue .

La Trompe de Chasse est accordée en « Ré » et n’est utilisée qu’en venerie .